Cimetières vietnamiens

 Voici un premier cimetière.

Cimetières vietnamiens, Vietnam

Un cimetière.

   Les tombes, perdues au milieu des champs, prennent parfois la forme d’un petit temple à colonnes dont le toit, recourbé aux angles à la manière des pagodes, est couvert de jolies tuiles vernissées. Un petit autel central permet d’y déposer des offrandes. Devant, s’alignent des petites stèles grises. L’ensemble est entouré d’une bordure joliment décorée.

   Ces tombes sont souvent regroupées sans ordre aucun, ou parfois isolées au milieu des champs.

Cimetières vietnamiens, Vietnam

Une tombe isolée au milieu des rizières.

   Certaines sont toutes petites. En effet, en raison de la mousson qui provoque des mouvements de terrain, la coutume veut que le mort soit enterré une première fois au lieu choisi par la famille. Trois ans plus tard, le corps est exhumé pour être incinéré et l’urne contenant les cendres est alors placée dans un tombeau miniature !Fleche droite vert

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *