En baie d’Halong

   En quittant Hanoï, notre périple nous mène à la célébrissime baie d’Halong, la “baie du Dragon descendant”.

   À bord d’une jonque, nous avons navigué au milieu des milliers de rochers karstiques qui donnent à l’endroit son cachet si particulier.

Halong, Vietnam

Les rochers karstiques de la baie d’Halong.

   Lieu de rêve le jour, lorsque la brume enveloppe d’un voile léger toutes ces falaises abruptes qui plongent directement dans l’eau.

Halong, Vietnam

Rochers dans la brume.

   Lieu féerique à la nuit tombée, lorsque les jonques à l’arrêt s’illuminent, tandis que les étoiles scintillent sur l’eau comme des perles vivantes.

Halong, Vietnam

Féerie de nuit sur la baie d’Halong.

On se croirait hors du temps, hors du monde, dans la plénitude et la sérénité.

   Le lendemain matin, après un petit déjeuner reconstituant, excursion sur une barque dirigée par une pagayeuse.

Halong, Vietnam

Notre pagayeuse.

   Elle nous conduit vers la crique du singe, ainsi appelée à cause du locataire des lieux, un grand singe amateur de bananes.

Halong, Vietnam

Le singe sur son rocher.

C’est un endroit calme, silencieux, aux eaux émeraude.

Au retour, la jonque nous promène parmi les centaines de rochers qui parsèment la baie.

   C’est aussi l’occasion pour nous de voir de près un village flottant : les maisons, posées sur un plancher muni de flotteurs, suivent ainsi les variations du niveau de l’eau.

Halong, Vietnam

La mairie du village flottant.

On y reconnaît la mairie, la banque, ainsi qu’un élevage de poissons.Fleche droite vert