Peterhof

Cet après-midi, un hydroglisseur nous conduit vers Peterhof.

Construit en 1723 par Pierre le Grand après une visite en France, Peterhof a très vite été appelé “le Versailles russe“. De nombreux tsars ont aimé y vivre et chacun y a apporté sa touche personnelle. Réduit en cendres par les bombardements lors de seconde guerre mondiale, il a été parfaitement restauré.

En arrivant par bateau depuis le golfe de Finlande, la vue est magnifique.

Arrivée à Peterhof

Arrivée à Peterhof

Un chemin d’eau bordé de fontaines guide le regard vers un bassin au centre duquel une colonne d’eau de 20 mètres de haut jaillit de la gueule ouverte d’un lion. De chaque côté, un escalier mène à la terrasse du palais.

Aujourd’hui, on célèbre la fin de la saison touristique : musique et animations variées ajoutent un air de fête foraine à ce majestueux décor.

Fête au Grand Palais

Fête au Grand Palais

Et depuis la terrasse, le regard s’éloigne vers l’allée des fontaines et le golfe de Finlande.

L'allée des fontaines et, au fond, le golfe de Finlande

L’allée des fontaines et, au fond, le golfe de Finlande

Le palais lui-même est immense. Sa façade face à la mer atteint les 300 mètres.

La façade du Grand Palais

La façade du Grand Palais

Il est constitué de plusieurs corps :

le corps des armoiries, ainsi nommé à cause de l’aigle à deux têtes posé au sommet de sa coupole.

Ou le corps de Catherine.

Le corps de Catherine

Le corps de Catherine

Les jardins du corps de Catherine

Les jardins du corps de Catherine

Ou le corps des bains et des cuisines.

Le corps des bains et des cuisines

Le corps des bains et des cuisines

Ou le corps de l’église dont l’architecture s’inspire de la tradition russe.

Le corps de l'église

Le corps de l’église

Les coupoles dorées

Les coupoles dorées

Dans cette église Pierre-et-Paul, coiffée d’un dôme octogonal surmonté de cinq coupoles dorées, se déroulaient les cérémonies solennelles de baptême ou de fiançailles de la famille impériale.

L’intérieur du palais est d’un luxe inouï. Lumières, miroirs, marqueterie des parquets caractérisent la salle de danse. On visite également la salle du Trône ainsi que de nombreux salons et cabinets. Mais on ne prend pas de photos.

Dans le parc voisin, d’innombrables fontaines nous attendent au détour des allées et font à juste titre la réputation du site. Certaines fontaines-surprises arrosent le visiteur distrait à la grande joie de ses voisins.

Fontaine-Surprise Le Sapin

Fontaine-Surprise Le Sapin

Fontaine-Surprise Le Banc

Fontaine-Surprise Le Banc

Arrosage gratuit

Arrosage gratuit

Cet ingénieux système de jeux d’eau est alimenté par des sources captées sur les collines voisines et canalisées pour obtenir un débit régulier.

Voici la fontaine Ève qui fait le pendant de la fontaine Adam. Elles évoquent le Paradis terrestre et symbolisent l’union de Pierre le Grand et de Catherine 1°.

La fontaine Ève

La fontaine Ève

Puis la Cascade des Dragons, aussi appelée Montagne de l’Échiquier, bordée de statues antiques.

Cascade des Dragons (ou Montagne de l'échiquier)

Cascade des Dragons (ou Montagne de l’échiquier)

Ou encore les fontaines romaines à deux vasques.

Fontaine romaine

Fontaine romaine

Ou encore le Soleil, la Gerbe, la Pyramide, le Champignon… Quelle variété ! Quelle invention ! Le bruit de l’eau mêlé aux jeux de lumière crée une sensation d’apaisement.

Ici et là, de jolis bâtiments sont nichés dans la verdure, tel le palais de Monplaisir, le bien nommé.

Monplaisir et ses fontaines

Monplaisir et ses fontaines

Avec ses galeries vitrées et son toit mansardé, il offre une belle vue sur le golfe de Finlande et les jardins.

D’autres petits palais comme l’Ermitage ou le palais de Marly se mirent dans les plans d’eau et sont entourés de jardins “à la Française”. Ce sont des résidences royales dans un décor campagnard, au milieu des oiseaux et des arbres fruitiers.

Non loin des grands parterres, se trouve le jardin de l’Orangerie où des serres abritent en hiver les plantes fragiles poussant dans de grands bacs.

L'Orangerie et ses jardins

L’Orangerie et ses jardins

Et au croisement des allées de Monplaisir et de Marly…

Monument à Pierre 1°

Monument à Pierre 1°

…la statue de Pierre le Grand veille pour l’éternité sur son beau jardin !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *