À Battambang

   La visite de Battambang nous permet d’admirer quelques jolies bâtisses de l’époque coloniale. Certaines, avec colonnes et arcades, ont leur façade sculptée.

Battambang, Vat Kor, stupa, Bat Dambang Kranhoung, Cambodge

Belles maisons du quartier colonial.

On ne peut manquer la banque et sa voisine, d’un jaune éclatant.

Battambang, Vat Kor, stupa, Bat Dambang Kranhoung, Cambodge

La banque.

Dans un autre quartier, le palais du gouverneur est en travaux.

Battambang, Vat Kor, stupa, Bat Dambang Kranhoung, Cambodge

Le palais du gouverneur.

C’est l’heure où les bonzes, seuls ou en groupe, vont demander l’aumône de nourriture pour la journée.

Battambang, Vat Kor, stupa, Bat Dambang Kranhoung, Cambodge

Un bonze.

Nous voici devant une très jolie pagode, Vat Kor.

Battambang, Vat Kor, stupa, Bat Dambang Kranhoung, Cambodge

La pagode Vat Kor.

Elle est  flanquée de son stupa tout blanc à la pointe dorée.

Battambang, Vat Kor, stupa, Bat Dambang Kranhoung, Cambodge

Le stupa de la pagode.

 De nombreux petits édifices et animaux sculptés entourent le sanctuaire. Il fait déjà très chaud.

Enfin, à un carrefour, veille sur les lieux “l’homme au bâton brisé”, héros d’une légende qui a donné son nom à la ville.

Battambang, Vat Kor, stupa, Bat Dambang Kranhoung, Cambodge

Statue du géant-roi qui a donné son nom à Battambang.

“Battambang” vient en effet de “Bat Dambang Kranhoung”, le géant-roi qui a perdu son bâton.Fleche droite vert