La cuisine russe

Notre voyage nous a permis de goûter à de nombreux plats, typiques ou non, de la cuisine russe.

À notre arrivée au bunker de Staline, des zakouski nous attendaient pour nous mettre en appétit.

Zakouski

Nous avons également dégusté le bortsch, bouillon de pot-au-feu à base de chou et d’autres légumes. Il faut tremper dedans des petites brioches pour épaissir le bouillon, mais bien des convives, l’ignorant, avaient mangé les brioches en guise d’apéritif avant que n’arrive l’assiette de soupe…

Le bortsch

De nombreuses crudités nous ont été servies, parmi lesquelles revenaient souvent le chou et la betterave, parfois agrémentées d’œufs ou de poisson.

Crudités à la betterave et au chou

Salade de chou blanc et de chou rouge

Nous avons goûté aux raviolis, au chou farci.

Raviolis à la russe

Chou farci

La viande est présentée de multiples façons. En boulettes, panée, braisée, en sauce, accompagnée de riz ou de pommes de terre.

Boulettes de viande et riz

Porc braisé en pot

Poulet à la Pojarski, pommes sautées

Escalope panée, pomme de terre au beurre

Poulet en sauce et riz

On nous a servi également du veau Orloff et j’ai mangé du bœuf Stroganov à l’aéroport.

Veau Orloff

Bœuf Stroganov

Les gâteaux m’ont moins inspirée, sauf peut-être ce gâteau meringué bien appétissant ou bien ces crêpes à la pomme et au caramel qui se sont révélées délicieuses.

Gâteau meringué

Crêpe à la pomme et au caramel

Et pour digérer tout cela, un petit verre de vodka ?

Un petit verre de vodka

Bon appétit !