Les quatre saisons de mes oiseaux

Les mésanges, l’hiver, au matin se régalent
De la graisse pendue aux bras de l’hibiscus.

Mésange bleue

Mésange bleue

Moineaux et rouge-gorge au plastron orangé,
Accompagnés d’un couple d’accenteurs mouchets,
Adorent picorer
Les miettes de mon déjeuner.

Rouge-gorge

Rouge-gorge à table

Et quand revient le temps des nids,
Tout un peuple d’oiseaux anime mon jardin.
D’abord la tourterelle turque, dès janvier,
Réchauffe sous mon toit ses petits sans duvet.
Puis je suis le témoin du ballet incessant
Des oiseaux bâtisseurs
Dont le bec bien chargé de brindilles séchées
Construit artistement le nid de la couvée.

 Mère et son petit prêt à s'envoler

Tourterelle et son petit prêt à s’envoler

Le merle noir se faufile sous la haie
Et son bec d’or arrache de la terre
Les petits vers,
Exquise friandise des petits affamés!
La grive musicienne fracasse sur les pierres,
De son bec vigoureux,
L’escargot malchanceux.

C’est l’heure où le pivert traverse d’un vol lourd
Le ciel encore frisquet.
La petite linotte au jabot de garance nous visite parfois,
Tout comme le verdier, l’alouette des champs,
La fauvette ou souvent l’étourneau sansonnet.
Cette année, un pouillot véloce s’est posé,
Fatigué,
Et devant ma fenêtre s’est mis à compter.

Linotte mélodieuse

Linotte mélodieuse

 

Famille de verdiers

Famille de verdiers

Et tout ce petit monde, dès l’aube, roucoule,
Pépie, trille, siffle, zinzinule ou gazouille.
Le pinson à la rouge poitrine
S’égosille au plus haut des arbres dénudés,
Sous l’œil intéressé de la buse variable,
De la pie en habit ou de la crécerelle.

Pinson

Pinson

Et quand, vers mi-avril, de retour des Tropiques,
Revient à tire-d’aile l’hirondelle domestique,
Le printemps est bien là.
Tout l’été, ces oiseaux peuplent mon univers,
Nettoient les troncs de leurs chenilles et de leurs vers,
Se régalent parfois des haricots semés,
Mais ravissent mes yeux et chantent à qui mieux mieux.

Hirondelles

Hirondelles sur le fil

L’automne revenu, les noires hirondelles
S’alignent sur les fils avant le grand départ.
Seuls restent près de moi
Moineaux et rouge-gorge au plastron orangé,
Accompagnés du couple d’accenteurs mouchets,
Qui guetteront la fin du petit déjeuner.

Accenteur mouchet dans la neige

Accenteur mouchet dans la neige

Et les mésanges bleues, charbonnières ou nonnettes
Planteront leur bec fin dans la graisse grenue
Pour mieux se protéger du grand froid revenu…

Mésange charbonnière

Mésange charbonnière

 

Voyage autour de mon jardin