Nazaré, ville des pêcheurs

En route vers Coimbra, nous faisons halte à Nazaré, au bord de l’océan.

Le bus nous dépose directement dans le quartier A Praia, le long de la plage de sable fin.

De nombreux magasins de souvenirs attirent le chaland, avec en particulier des tissus joliment brodés.

Magasin de souvenirs

Magasin de souvenirs

Et les restaurants présentent déjà leurs menus.

Plat du jour

Plat du jour

Notre regard est bientôt attiré par des barques de couleurs vives.

Barques sur la plage

Barques sur la plage

Barque traditionnelle

Barque traditionnelle

Des photos en noir et blanc montrent comment les pêcheurs, autrefois, les tiraient sur la plage à l’aide de rondins.

Un peu plus loin, le manège des mouettes nous intrigue.

Derrière les barques, les mouettes

Derrière les barques, les mouettes

Une foule d’oiseaux semble faire la queue devant un restaurant. Ce n’est pas entièrement faux : des femmes de pêcheurs, coiffées du foulard traditionnel…

Femme de pêcheur

Femme de pêcheur

…font sécher des sardines sur des claies au soleil.

Séchage des sardines

Séchage des sardines

Les mouettes attendent patiemment leur part du festin.

Mais Nazaré comporte aussi une partie haute, le Sitio, perchée au sommet de la falaise de 110 mètres de haut, la plus haute du Portugal. La ville haute est reliée à la ville basse par un funiculaire (à droite sur la photo).

La ville basse et la ville haute vues du Pederneira

La ville basse et la ville haute vues du Pederneira

Là-haut, la vaste place est dominée par une église, Nossa Senhora da Nazaré. Son nom vient d’une statue de la Vierge, originaire de Nazareth en Palestine, et qu’on aurait découverte à cet endroit au 12° siècle. Sa façade est caractérisée par un balcon en fer forgé et on y rentre par un porche situé au sommet d’un perron.

L'église Nossa Senhora da Nazaré

L’église Nossa Senhora da Nazaré

Nous espérions y admirer les nombreux azulejos qui la décorent, mais c’était jour de mariage et nous sommes ressortis sur la pointe des pieds.

L'intérieur de l'église

L’intérieur de l’église

Dehors, sous un chaud soleil, des pêcheurs proposent à la vente des fruits séchés, abrités sous des parasols. Les hommes sont en costume local : chemise et pantalon à carreaux, long bonnet noir et chaussettes.

Pêcheur en costume local

Pêcheur en costume local

Et les femmes portent, en plus de leur foulard, une jupe très courte qui permet d’apercevoir leur nombreux jupons de couleurs.

Femme de pêcheur en costume local

Femme de pêcheur en costume local

Sur la place, se trouve également un petit édifice carré : c’est un ermitage.

Le petit ermitage

Le petit ermitage

On raconte qu’un noble chevalier du 12° siècle poursuivait un cerf au galop lors d’une partie de chasse. L’animal tomba de la falaise et le chevalier implora N. S. da Nazaré. Miracle : son cheval s’arrêta juste à temps. En reconnaissance, le chevalier fit construire cette petite chapelle sur le lieu-même où s’étaient déroulés les faits.

Juste à côté de l’ermitage, s’élève une stèle.

Stèle Vasco de Gama

Stèle Vasco de Gama

Elle rappelle qu’avant de partir pour les Indes Vasco de Gama est venu ici se recueillir près de N. S. da Nazaré.

Derrière l’ermitage, un belvédère permet d’admirer, du haut de la falaise, la ville basse : le port…

Le port vu du Sitio

Le port vu du Sitio

…la ville…

La ville basse vue du Sitio

La ville basse vue du Sitio

…et la longue plage de sable fin.

La plage vue du Sitio

La plage vue du Sitio

Un point de vue vraiment exceptionnel !

Nous quittons cette place pour nous rendre au restaurant. En chemin, nous pénétrons dans un cimetière où les tombeaux ressemblent à des petites maisons. Les morts, ici, ont leur Home Sweet Home…

Le petit cimetière

Le petit cimetière

Mais il est temps de nous restaurer.

Poisson à Nazaré

Poisson à Nazaré

Au menu : du poisson, naturellement !

Fleche droite vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *