À Buenos Aires (2)

De retour d’Ushuaia et El Calafate, nous voici de nouveau à Buenos Aires. Nous sommes samedi et notre guide Noémie se propose de nous faire visiter le parc du 3 février, encore appelé Bosques de Palermo. Conçu par le Français Charles Thays, naturalisé argentin sous le nom de Carlos Thays, ce parc comporte, outre une roseraie de plus de 15000 pieds de rosiers, le Rosedal, des lacs artificiels, des pelouses et des petites constructions : ponts, patios etc.

Le Rosedal

Le Rosedal

Hélas ! la roseraie est exceptionnellement fermée aujourd’hui. Nous allons donc nous promener dans le quartier. C’est jour de liberté et les Portègnes (les habitants de Buenos Aires s’appellent les “Portenos”) profitent de leur temps libre pour se livrer à des activités de plein air : vélo…

À pied ou à vélo

À pied ou à vélo

…rollers…

À rollers

À rollers

…promenades en famille, activités au bord du lac…

Détente au bord du lac

Détente au bord du lac

…détente sur les pelouses à l’ombre des arbres, le tout sans une voiture et au son de la musique qui s’élève au carrefour.

Le camion de musique

Le camion de musique

Voilà le lieu idéal pour aller à la campagne sans quitter la ville.

Après cette balade, nous nous dirigeons vers le café Tortoni, le plus vieil établissement de la ville.

Au café Tortoni

Au café Tortoni

Une file de clients attend pour y rentrer. La salle est magnifique avec son plafond art déco…

Le plafond art-déco

Le plafond art-déco

…son bar…

Le bar

Le bar

…et ses murs recouverts de photos, de tableaux ou de bustes des célébrités qui y avaient leurs habitudes.

Buste de J. L. Borges

Buste de J. L. Borges

C’est ainsi que nous avons pu déguster café, bière ou chocolat chaud en compagnie de F. Garcia Lorca, J. L. Borges, Arthur Rubinstein ou Carlos Gardel !

Buste de Carlos Gardel

Buste de Carlos Gardel

Notre guide nous précise qu’ici sont donnés chaque semaine des concerts de jazz ou de tango. Et nous remarquons en sortant que la maison voisine est une académie de tango, une milonga.

Entrée de la milonga

Entrée de la milonga

Justement, est prévu ce soir un dîner/spectacle de tango, précédé d’une dégustation de vins argentins. Noémie a donné de sa personne pour nous informer sur les cépages, la culture de la vigne et les crus locaux, avant que nous les goûtions à notre tour.

La dégustation

La dégustation

Puis nous entrons dans la Tangueria, une salle où les dîneurs commencent à s’installer. Un grand choix de mets nous est proposé. Le spectacle est magnifique. Il retrace l’évolution du tango des origines à nos jours, le tout illustré par des danseurs professionnels remarquables.

Hélas ! Il est interdit de photographier : je ne pourrai donc pas partager avec vous ces beaux souvenirs ! Vous n’aurez droit qu’à l’affiche qui annonce le spectacle!

Affiche du dîner-spectacle de tango

Affiche du dîner-spectacle de tango

Demain de très bonne heure, nous quitterons Buenos Aires pour Iguazu et ses chutes spectaculaires. Mais nous reviendrons ici samedi prochain.

Fleche droite vert