À Udaipur

Vendredi 1° décembre

Ce matin, lever à 7 h et petit déjeuner continental agrémenté d’un œuf au plat et d’une assiette indienne. Quelques photos-souvenir avec le personnel de service et nous voilà partis vers l’aéroport.

À l’aéroport de Delhi

Le hall est bondé et nous devons faire longuement la queue. Le plus délicat est le passage à la fouille corporelle. La porte 60 est très éloignée et nous devons presque courir car l’enregistrement fermait juste derrière nous.

J’ai hérité d’un hublot, ce qui m’a permis d’observer un paysage très agricole. Il semble qu’aucun mètre carré n’échappe au paysan. Beaucoup de champs de forme géométrique sont entourés de haies bocagères. Les cours d’eau me surprennent : on en suit facilement le cours, mais parfois, au niveau d’un pont, on dirait que l’eau s’arrête pour réapparaître un peu plus loin. Sécheresse ? Trop d’irrigation ?

À l’arrivée, les bagages sont vite récupérés et nous filons vers notre lieu de séjour.

En route vers Udaipur

La ville d’Udaipur telle que je la vois me fait penser à l’Égypte avec ses ruelles encombrées, ses passants aux costumes locaux, ses boutiques bondées de marchandises jusqu’au plafond, ses cuisines de rue, sa circulation brouillonne. J’espère qu’on y passera à pied durant notre séjour.

Petites boutiques à Udaipur

Circuler, oui, mais dans quel sens…

Enfin, nous voilà sur le ponton, près du bateau qui doit nous emmener vers le Lake Palace, sur le lac Pichola.

Le ponton

Un bateau nous attend, mais je ne vois que lui : le Lake Palace !…

Le Lake Palace sur le lac Pichola

Quelle merveille !!! L’hôtel semble flotter sur le lac, tout blanc, comme un mirage… Mais il est bien réel et le personnel nous accueille avec faste, un collier de fleurs, la marque du bindi (= point rouge sur le front)… et un grand verre de jus de goyave.

En bateau vers l’hôtel

Arrivée à l’hôtel

Accueil grand style à l’hôtel

La chambre attendra, nous allons déjeuner car l’après-midi est bien entamé. Repas un peu européen : tomate/mozzarelle, poisson pané avec des frites et un brownie assorti d’une boule de glace. Dans cette belle salle, on s’imagine invités par le maharana dans son palais d’été : décors muraux, arcatures de fenêtres, échappées sur le jardin ou sur le lac, tout est plaisir pour l’œil.

La salle à manger

Repas au Lake Palace

Repas au Lake Palace (2)

Les arcatures

Le palais vu du Lake Palace

Le jardin vu de la salle à manger

Après le déjeuner, passage par la chambre, délicieusement féminine, au confort parfait avec mobilier de style et vue sur le jardin. Comment imaginer un séjour plus agréable ?

Le jardin, vu de la chambre

Nous descendons au jardin pour des photos d’extérieur. L’eau vive est partout présente, ainsi que les pigeons, des fleurs, des arbres, une température idéale… Et les décors muraux nous rappellent que nous sommes ici chez le maharana…

Le jardin (1)

Le jardin (2)

Le bain des pigeons

Décors muraux dans le jardin

Vers 16h 30, nous prenons le bateau pour une balade sur le lac.

Départ en balade sur le lac

Les vues sont magnifiques et les appareils photo crépitent de toutes parts. Sur la rive, le palais, des hôtels, un musée et près de l’eau la vie quotidienne :  une femme lave son linge, une autre pratique un rituel religieux.

Sur les bords du lac

Sur les bords du lac (2)

Sur les bords du lac (3)

La lessive

Gestes religieux

Au cours de la promenade, nous apercevons plusieurs hôtels luxueux dont un que nous visiterons : le Jagmandir, où quatre éléphants de marbre nous accueillent. Un mariage s’y prépare pour ce soir et deux musiciens animent le jardin.

À l’hôtel Jagmandir

Préparatifs de mariage dans la cour de l’hôtel

La tour de l’hôtel

Nombreuses photos du paysage, de nous et de nous dans le paysage… Mais ces hôtels ne peuvent égaler le nôtre !

Le retour au coucher du soleil est somptueux !

Retour à l’hôtel : le City Palace doré par le couchant

Retour à l’hôtel : la Haveli du maharaja de Bagore

Lake Palace, le soir

Lake Palace, presque rose au coucher du soleil

Coucher de soleil sur le lac Pichola

Vers 18h, un spectacle de musique et de danse est donné dans la cour de l’hôtel. Trois musiciens interprètent des airs assez répétitifs mais très rythmés et presque envoûtants, tandis que les danseuses nous émerveillent. Leur grâce et leurs mains évoquent pour nous les apsaras cambodgiennes.

Danses locales

Le dîner aura lieu dehors. Une vraie fête ! La table toute décorée et illuminée d’un gros bouquet de roses rouges est disposée sur la terrasse au bord du lac. Cuisine délicieuse et service impeccable…

La terrasse près du lac

Dîner sur la terrasse

Nous engrangeons là des souvenirs pour longtemps. La conversation est très animée et je suis même surprise qu’après seulement deux jours nous puissions nous exprimer aussi librement sur des sujets parfois sensibles. Bertrand, notre accompagnateur, a fait les choses dans le détail : un verre de vin est prévu et chacun reçoit un beau livre sur l’Inde. C’est un geste très délicat. Au loin, nous entendons la musique et les tirs de feu d’artifice du mariage à l’autre bout du lac.

Et puis le silence de la nuit… Quelle jolie soirée !!!

Retour à : Voyage au pays des maharajas

à suivre : Temples hindous et City Palace