Fatima, ville de pèlerinage

Tard en fin d’après-midi, nous arrivons enfin à Fatima, fatigués par la longueur du trajet.

Nous oublions le repas pour nous rendre aussitôt sur le site. Malheureusement, la basilique était en travaux, si bien qu’il était impossible d’y pénétrer.

Fatima est un sanctuaire dédié au culte marial, l’un des plus célèbres du monde.

La basilique, le soir

La basilique, le soir

En effet, à Fatima, en 1917, la Sainte Vierge est apparue à 6 reprises à trois enfants qui gardaient leur troupeau de moutons : Lucie, 10 ans, François et Jacinte, ses cousins, âgés de 9 et 7 ans. Le 13 mai de cette année-là, ils viennent de terminer leur casse-croûte. “Soudain, raconte Lucie, nous aperçûmes une lueur, puis sur un petit chêne vert une Dame vêtue de blanc, plus resplendissante que le soleil”.

La Dame leur demanda de revenir au même endroit le 13 de chaque mois, pendant 6 mois consécutifs. Lors des différentes apparitions, elle leur apprit la mort prochaine des deux plus jeunes voyants. Elle leur recommanda de réciter le chapelet tous les jours afin d’apporter la Paix sur le monde. Le 13 juillet, elle ouvrit pour eux la vision effrayante de l’Enfer et leur fit des prophéties concernant la Russie.

Moqués et accusés de mensonge, les enfants demandèrent à la Vierge de faire un miracle afin que tous puissent les croire. Ce miracle se produisit le 13 octobre, devant une foule de plus de 70000 personnes, dégoulinantes de pluie. À midi, la pluie cessa. La Vierge se présenta comme N. D. du Rosaire, demanda que l’on construise une chapelle et annonça la fin de la guerre. C’est à ce moment que la foule assista au “miracle du soleil”, comme en témoigne Avelino de Almeida, journaliste du quotidien anticlérical “O Seculo”.

“L’astre ressemblait à une plaque d’argent mais il n’aveuglait pas. Soudain le soleil trembla, eut des mouvements brusques, en contradiction totale avec les lois de la physique”. “Le soleil s’est mis à danser” comme l’ont dit les paysans présents. À trois reprises, il arrêta sa danse puis recommença, jusqu’au moment où il sembla se précipiter sur la foule. Finalement, il reprit sa place au firmament et chacun se retrouva complètement séché. Les apparitions de Fatima étaient terminées.

Depuis, des foules considérables se rendent à longueur d’année sur ce lieu et des cérémonies grandioses s’y déroulent. Une retraite aux flambeaux est organisée chaque soir. Et chaque jour on peut voir des pèlerins en prière traverser à genoux l’esplanade en récitant le rosaire.

Pèlerins sur l'esplanade

Pèlerins sur l’esplanade

Sur l’esplanade, une petite chapelle abrite la statue de N. D. de Fatima, lieu de prière et de silence.

N.D. de Fatima

N.D. de Fatima

On peut aussi voir, de l’autre côté de l’esplanade,  une crèche stylisée…

La crèche

La crèche

…et, à l’autre extrémité, une statue de Jean-Paul II.

Statue de Jean-Paul II

Statue de Jean-Paul II

L’esplanade est fermée par la basilique qui est prolongée par un péristyle en arc de cercle.

Le sanctuaire, le soir

Le sanctuaire, le soir

Le tombeau des trois voyants se trouve dans la basilique.

Le tombeau de François

Le tombeau de François

Les tombeaux de François et Jacinte

Les tombeaux de François et Jacinte

Le pape Jean-Paul II s’est rendu à trois reprises à Fatima, en particulier en l’an 2000 pour célébrer la béatification de François et de Jacinte.

Statues de François et de Jacinte sur l'esplanade

Statues de François et de Jacinte sur l’esplanade

Bien entendu, la ville contient nombre d’hôtels et de magasins de souvenirs, mais il y règne une atmosphère de paix et de recueillement.

Le clocher de la basilique

Le clocher de la basilique

Fleche droite vert