La cité impériale

   Dès notre retour à Hué, nous voici à la citadelle, fermée par dix kilomètres de remparts, à laquelle on accède par la porte du Midi. C’est là qu’on peut admirer les neuf canons-génies.

La cité impériale, Hué, Vietnam

Un canon-génie.

   Quatre portent le nom des saisons, les cinq autres le nom des cinq éléments : l’eau, le feu, la terre, le bois et le métal. Jamais utilisés pour faire la guerre, ils sont surtout le symbole et la protection de la dynastie Tay Son.

   Dans cette enceinte, s’élève le palais de l’Harmonie Suprême qui abrite le trône impérial.

La cité impériale, Hué, Vietnam

Le palais de l’Harmonie Suprême.

Sa toiture est surmontée de dragons.

La cité impériale, Hué, Vietnam

Détail du toit.

Plus loin, le Temple des Générations est consacré aux âmes des empereurs Nguyen.

   En face, le Pavillon de la Splendeur s’orne d’urnes de bronze représentant chacune un seigneur Nguyen.

La cité impériale, Hué, Vietnam

Les urnes de bronze.

Fleche droite vert