La place Rouge

Place célèbre entre toutes, la place Rouge est limitée à l’ouest par les murailles du Kremlin. C’est là, tout contre, qu’est installé le mausolée de Lénine. Juste en face, le magasin Goum étire sa façade sur 250 mètres. Au nord, la place est bordée par le Musée d’Histoire et l’église Notre-Dame-de-Kazan. Et au sud, la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux attire le regard, semblant sortir tout droit d’un conte de Pouchkine.

Jadis utilisée comme place du Marché, elle est, depuis, le lieu des processions, des cérémonies grandioses, des parades et des défilés. Et la foule s’y presse en toutes saisons.

Située au pied de la Tour du Sénat, la pyramide en porphyre du Mausolée abrite le corps momifié de Lénine, dans un cercueil de verre. Entre ce monument et la muraille du Kremlin, à l’abri derrière la petite haie de sapins, reposent pour l’éternité des personnalités aussi diverses que Joseph Staline, Leonid Brejnev, Maxime Gorki ou Iouri Gagarine !

Au centre, le mausolée de Lénine

Le magasin Goum date de la fin du 19° siècle. Il est construit en granit et en marbre. Éclairées par une immense verrière, ses trois longues galeries au décor somptueux offraient autrefois des kilomètres de boutiques où l’on pouvait trouver tout ce qu’il était impossible de se procurer ailleurs. Actuellement, plus qu’un(très) grand magasin, c’est un ensemble de boutiques de renommée internationale. Nous l’avons également vu illuminé lors de notre balade “Moscou by night”.

Le magasin Goum

Le magasin Goum de nuit

Le Musée d’Histoire est très facile à reconnaître : ses murs en briques rouges sont recouverts d’un toit tout blanc et ornés d’un grand nombre de tourelles et de pignons qui lui confèrent un aspect féerique.

Le Musée d’Histoire

Tout à côté, entre le Goum et le Musée, la jolie cathédrale Notre-Dame-de-Kazan, construite au 17° siècle, fut détruite en 1936 sur ordre de Staline pour faire de la place aux défilés militaires. Elle fut reconstruite en 1993, à l’identique. C’est donc un sanctuaire presque neuf que nous avons sous les yeux.

Notre-Dame-de-Kazan

Mais ce dont chacun rêve depuis son arrivée sur cette place, c’est d’approcher la cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, élevée sur l’ordre d’Ivan le Terrible pour commémorer sa victoire sur les Tatars. C’est une véritable fantaisie de bulbes de toutes hauteurs, de toutes formes et de toutes couleurs. Elle abrite en fait pas moins de 10 églises. L’église centrale étant couronnée par une tour à flèche pyramidale et les neuf autres par des bulbes : verts, rouges ou jaunes, taillés en diamant ou recouverts de céramique. Cette fantaisie colorée fait immanquablement penser à un conte de fées !… En particulier lorsque nous l’avons admirée pendant notre dîner-croisière sur la Moskova ou lors de notre balade “Moscou by night”.

La cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux

La cathédrale Saint-Basile-le-Bienheureux, de nuit

Parmi la foule, sur cette place animée, on peut avoir la surprise de rencontrer des personnages d’un autre âge, avec lesquels, paraît-il, les touristes aiment à se faire photographier…

Scène de rue

Mais il est temps de visiter le cœur de Moscou : le Kremlin.

(Rendez-vous sur la page Le Kremlin de Moscou de ce site).