La vallée du Douro

En quittant le palais de Mateus, nous empruntons une route qui nous mène vers le Douro.

Paysage de vignobles

Paysage de vignobles

C’est tout un paysage de vignobles sur une terre sèche et caillouteuse.

Une terre sèche et caillouteuse

Une terre sèche et caillouteuse

Nous prendrons le déjeuner dans une quinta, un domaine viticole…

Le vignoble de la quinta

Le vignoble de la quinta

…où l’on nous accueille en musique.

Accueil en musique

Accueil en musique

Le personnel n’hésite pas à nous distraire…

Le service

Le service

…avant de passer aux choses sérieuses : et si vous nous achetiez quelques bouteilles de notre si bon vin ?

Dégustation

Dégustation

Après le repas et l’au revoir musical…

Au revoir musical

Au revoir musical

…la route se poursuit dans un décor admirable : ici, le paysage a été dessiné, façonné par l’homme.

Paysage de vignobles

Paysage de vignobles

En effet, dans cette région de vignobles qui produit le célèbre porto,

Vignoble de Porto

Vignoble de Porto

les pentes, les vallées, la moindre colline, le plus petit pouce de terre…

Vignobles

Vignobles à perte de vue

…tout est recouvert de vignes sur échalas, ou de champs d’oliviers ou de parcelles de maïs, cultivés en terrasses bordées de murets qui suivent chaque mouvement de terrain.

Cultures en terrasses

Cultures en terrasses

Les terrasses

Les terrasses

L’ensemble constitue un paysage d’une grande beauté.

Le vignoble du porto

Le vignoble du porto

Le vignoble du porto

Le vignoble du porto

À Pinhao, nous avons juste le temps d’admirer la gare dont les azulejos décrivent les coutumes et les travaux liés aux vendanges.

Façade de la gare de Pinhao

Façade de la gare de Pinhao

Le train, ici, transportait autant de tonneaux que de voyageurs.

Enfin, nous arrivons près du Douro que nous suivrons longuement par la route en corniche qui épouse ses rives. Le Douro déroule ses méandres au fond de la vallée. Il paraît qu’il charrie de l’or, d’où son nom. Il transportait surtout les barriques de vin de Porto sur les barcos rabelos, barques à fond plat adaptées à la navigation sur ce fleuve capricieux.  Aujourd’hui, les camions ont pris le relais, ce qui est plus rapide et économique, mais certainement moins poétique…

Bateaux de croisière sur le Douro

Bateaux de croisière sur le Douro

Et des bateaux de croisière offrent au visiteur le plaisir d’admirer les coteaux cultivés avec tant de soin.

Les rives cultivées du Douro

Les rives cultivées du Douro

Mais la route est encore longue jusqu’à Fatima. En chemin, nous rencontrons nombre de viaducs et de ponts.

Viaduc sur la route de Fatima

Viaduc sur la route de Fatima

Pont sur la route de Fatima

Pont sur la route de Fatima

Détail curieux : dans cette région, des cigognes ont construit leur nid sur les pylônes des lignes à haute tension. (Photo prise de très loin et en fin de journée. Mille excuses pour la médiocre qualité du cliché…)

Nids de cigognes sur les lignes à haute tension

Nids de cigognes sur les lignes à haute tension

Peut-être envisagent-elles de faire installer l’électricité dans leurs demeures de branchages ?

La nuit approche : voici Fatima. Aurons-nous assez de temps pour découvrir le sanctuaire marial ?

Fleche droite vert