La ville close de Campeche

Les Espagnols décidèrent d’implanter une colonie à l’emplacement d’un village de pêcheurs mayas au milieu du 16° siècle. À l’époque de la colonisation, Campeche était un port important qui commerçait avec les autres provinces de la Nouvelle-Espagne et exportait du bois exotique vers l’Europe.

Ce port étant fréquemment attaqué par les corsaires, pirates et flibustiers français, hollandais et anglais, la ville a dû être fortifiée. À la fin du 17° siècle, le mur d’enceinte était achevé et comportait 7 bastions.

Le plan des fortifications

Le plan des fortifications

Ainsi protégée, Campeche a pu sauvegarder de nombreux monuments de grand intérêt et l’UNESCO a inscrit son centre historique au Patrimoine Culturel de l’Humanité en 1999.

Arrivés en fin de journée, nous sommes entrés dans la ville close par la Porte de la Terre.

La porte de la Terre

La porte de la Terre

Seule entrée à l’origine, elle constitua ensuite son principal accès terrestre. On entre par un arc surbaissé protégé par un pont-levis et des mâchicoulis. De part et d’autre, une épaisse muraille relie les bastions.

La muraille et les bastions

La muraille et les bastions

On peut observer de grosses tours, un chemin de ronde et de multiples éléments défensifs, meurtrières et créneaux, caractéristiques de l’architecture militaire espagnole des 17° et 18° siècles.

Les rues sont bordées de vieilles demeures restaurées. Les façades peintes de teintes pastel bleu, ocre ou rose sont un régal pour les yeux.

Maison joliment restaurée

Maison joliment restaurée

Jolies maisons pastel

Jolies maisons pastel

Nous voici place de l’Indépendance. C’est un jardin fleuri entouré de grilles de fer forgé…

Le jardin de la place de l'Indépendance

Le jardin de la place de l’Indépendance

…et qui porte en son centre un kiosque à musique où a été installé un restaurant.

Le kiosque

Le kiosque

Le kiosque et ses musiciens

Le kiosque et ses musiciens

Le restaurant du kiosque

Le restaurant du kiosque

Tout autour, se dressent des bâtiments à arcades qui semblent fraîchement repeints.

Bâtiments à arcades

Bâtiments à arcades

Et la cathédrale, de style baroque, est déjà mise en lumière. Sa façade simple est seulement ornée de quelques niches et flanquée de deux clochers.

Façade de la cathédrale

Façade de la cathédrale

Juste un coup d’œil à l’intérieur, car c’est l’heure d’un office.

La cathédrale-Intérieur

La cathédrale-Intérieur

Alors, nous continuons le tour de la place. Justement voici la maison des artisans. C’est l’occasion de faire quelques emplettes.

La maison des artisans

La maison des artisans

Et vers 20 h, une belle surprise : un magnifique Son et Lumière retraçait l’histoire de la ville. Les images défilaient sur la paroi du bâtiment à arcades. Le public enchanté a longuement applaudi cette superbe réussite.

Nous avons gardé de cette jolie ville close un excellent souvenir !…

Fleche droite vert