Le site de Palenque

Notre départ pour Palenque est d’autant plus matinal que nous passons aujourd’hui à l’heure d’été. Mais le vent a tourné au nord. C’est un phénomène météorologique dit “de goutte froide” qui rafraîchit l’atmosphère mais apporte aussi beaucoup de pluie. Nous en aurons toute la journée. Chacun se protège comme il peut : chapeaux, cirés, imperméables et parapluies sont de sortie !

Visite sous la pluie

Visite sous la pluie

Il sera difficile de réussir de belles photos…

En arrivant sur le site, notre guide nous a fait rencontrer un personnage vêtu d’une tunique blanche et portant un arc et un carquois rempli de flèches.

Homme de l'ethnie lacandon

Homme de l’ethnie lacandon

Cet homme, de l’ethnie des Lacandons, est un chasseur qui tue singes et oiseaux à l’aide de ses flèches, à la manière de ses lointains ancêtres.

Ici, la végétation luxuriante a envahi tous les monuments érigés par les Mayas, durant les siècles où le site a été abandonné.

Végétation luxuriante

Végétation luxuriante

Il a fallu des années de travail aux archéologues pour dégager les plus importants.

Le temple des Inscriptions au milieu de la jungle

Le temple des Inscriptions au milieu de la jungle

Le plus célèbre est le Temple des Inscriptions qui doit son nom aux trois panneaux à hiéroglyphes qui ornent les murs du monument. Ils racontent notamment les exploits du plus grand roi de Palenque, Pakal II le Grand. Ce temple à cinq portes se trouve au sommet d’une pyramide à neuf étages.

Le temple des Inscriptions

Le temple des Inscriptions

À l’intérieur, l’archéologue Alberto Ruz Lhuillier a découvert un escalier menant à la chambre funéraire de Pakal II dont les restes étaient conservés dans un beau sarcophage.

Tout à côté, le Palais de Palenque est construit sur une plate-forme de 100 m sur 80.

Le palais (1)

Le palais (1)

Il comporte pas moins de 13 édifices voûtés distribués autour de quatre patios.

Le Palais (2)

Le Palais (2)

C’est sans doute là que la famille royale vivait, ainsi que la classe des nobles qui réalisait des tâches administratives.

Le Palais (détail)

Le Palais (détail)

Sur l’un des piliers d’un des édifices du palais, on voit Chan Bahlum II, le fils de Pakal le Grand, debout et en grande tenue, entre deux prisonniers qui marquent leur soumission en portant la main à leur épaule.

La Tour à quatre niveaux était peut-être une tour de guet à moins qu’il ne s’agisse d’un observatoire astronomique.

La Tour

La Tour

Au nord du Palais, s’étend le Jeu de Pelote. La pelote n’était pas seulement un exercice sportif mais aussi une représentation de l’ordre cosmique et le lieu de sacrifice des ennemis capturés.

Le jeu de pelote

Le jeu de pelote

À sa gauche, voici le Temple du Comte, construit par Pakal le Grand.

Le temple du Comte

Le temple du Comte

Il doit son nom au comte Waldeck qui s’est rendu à Palenque dans les années 1830 et a réalisé des dessins de panneaux sculptés. Certains pensent qu’il a habité quelque temps dans ce temple.

De l’autre côté du ruisseau Otolum, nous avons pu voir deux autres bâtiments :

-le Temple de la Croix, posé sur une pyramide en terrasses à neuf niveaux et surmonté d’une crête faîtière. On a retrouvé sur la troisième terrasse les traces des bâtiments où les nobles étaient enterrés.

Le Temple de la Croix

Le Temple de la Croix

Bel exemple de voûte maya

Bel exemple de voûte maya

-et le Temple du Soleil, plus petit mais bien conservé. Posé sur une pyramide à quatre niveaux, il est surmonté lui aussi d’une crête faîtière.

Le Temple du Soleil

Le Temple du Soleil

Par les trois portes d’entrée, on accède à un sanctuaire où un panneau représente le Soleil-Jaguar du monde souterrain, d’où son nom.

Un court temps libre nous permet d’acheter des cartes postales et d’admirer les belles fleurs tropicales qui agrémentent ce beau site.

Belle fleur tropicale

Belle fleur tropicale

Nous quittons Palenque pour aller déjeuner au restaurant “La Higuera“.

Restaurant La Higuera

Restaurant La Higuera

Restaurant La Higuera

Restaurant La Higuera

Ce midi, nous mangeons “Asado“, c’est-à-dire des grillades.

Voici notre menu :

Crudités

Crudités

Potage à la tomate

Potage à la tomate

Préparation des galettes de maïs

Préparation des galettes de maïs

Des grillades prêtes à cuire

Des grillades prêtes à cuire

(Il est parfois préférable de ne pas assister à la préparation des repas, qui était par ailleurs excellent !).

Boudin et viande grillée

Boudin et viande grillée

Assiette garnie

Assiette garnie

L’endroit est joliment fleuri.

Bougainvillée

Bougainvillée

Dans la cour, un coq magnifique veille jalousement sur ses deux poules…

Dans la basse-cour

Dans la basse-cour

…et deux oiseaux voisins de la pie, au plumage noir aux reflets bleutés et aux yeux clairs, entament une parade amoureuse.

Parade nuptiale

Parade nuptiale

Nous les laissons à leurs occupations et reprenons la route sous la pluie en direction de Campeche où nous arriverons en fin d’après-midi. (Voir La ville close de Campeche dans la page suivante).

Fleche droite vert