Les marchés de Trajan et les musées du Capitole

Vendredi 28 avril

Cette nuit, il a plu à verse et ce matin, les passants se cachent sous les parapluies. Du coup, nous changeons de programme : nous traversons la rue pour visiter les marchés de Trajan et le musée des forums impériaux.

Quelle bonne idée !!! Non seulement nous sommes au sec, mais l’endroit est particulièrement intéressant, bien présenté et instructif. À l’époque de Trajan, ce vaste complexe comprenait 150 salles de négoce, boutiques, bureaux et entrepôts. On y vendait de tout : poisson, légumes, tissus de soie, bijoux…

Dans le musée des forums impériaux

Il reste de nombreuses pièces et boutiques de l’époque de Trajan et certaines d’entre elles sont utilisées pour abriter les vestiges retrouvés lors des fouilles.

Installation des vestiges dans leur contexte

Installation des vestiges dans leur contexte

C’est tellement bien expliqué, avec des vidéos et des reconstitutions en 3D, que tout ce que nous n’avions pas compris en voyant les ruines des forums de Nerva, d’Auguste et de César, tout cela nous apparaît maintenant limpide.

Maquette des forums impériaux

Maquette du forum d’Auguste

Reconstitution du forum de Nerva au Moyen Âge

Remarquons au passage qu’au Moyen Âge les forums étaient habités. Des particuliers y avaient installé leur maison et leur jardin. Le forum était devenu une sorte de hameau.

Collection d’amphores

Les marchés de Trajan au II° siècle après J.C.

Les marchés de Trajan actuellement

Les marchés de Trajan actuellement (2)

De plusieurs belvédères, nous pouvons admirer des vues superbes sur le cœur de la ville. Un très bon moment !

Vers 13 h30, nous nous retournons chez Angelino, mais pas sur la terrasse ventée et agitée. La salle intérieure est très agréable et nous nous reposons devant un risotto aux champignons.

L’après-midi semble plus sec : nous irons au Capitole, le cœur du monde romain antique. C’est là que les consuls prêtaient serment et que les généraux victorieux offraient le sacrifice qui couronnait leur triomphe après avoir remonté la Via Sacra sous les ovations des milliers de spectateurs.

Mais voilà que le ciel se couvre à nouveau. Nous visiterons donc les musées du Capitole. En haut du monumental escalier de Michel-Ange, les Dioscures, leur cheval à la main, accueillent les visiteurs.

Les Dioscures en haut de l’escalier de Michel-Ange

La place, dont le pavement et les façades ont été eux aussi dessinés par Michel-Ange, est entourée de trois palais : au centre, le Palazzo Senatorio qui sert actuellement d’Hôtel de Ville, et de chaque côté le Palazzo dei Conservatori et le Palazzo nuovo qui abritent les deux musées.

Maquette de la place du Capitole

La place du Capitole

Au fil des salles du premier musée, peintures et sculptures se succèdent. Parmi les œuvres exposées, retenons :

-Plusieurs statues de l’empereur Constantin

-Le Tireur d’épine

Le Tireur d’épine

-La célébrissime Louve romaine allaitant les jumeaux

Statue en bronze de la Louve romaine

Vous remarquerez comme moi que son lait devait être bien riche si l’on en juge par les fesses potelées des nourrissons…

La Louve romaine

-La Méduse, à la chevelure de serpents

La tête de Méduse

-L’empereur Commode en Hercule

Commode en Hercule

-La statue équestre de Marc-Aurèle

Statue équestre de Marc-Aurèle

-Le silène Marsyas qui jouait si bien du syrinx qu’Apollon le punit de mieux jouer que lui

Marsyas et sa flûte de Pan

-La Diseuse de bonne aventure du Caravage

La Diseuse de bonne aventure

-Le Saint Jean-Baptiste du même artiste, portrait bien inhabituel de ce cousin de Jésus…

Saint Jean-Baptiste

Du Tabularium où sont conservées les archives, une galerie offre une vue magnifique sur le forum romain et permet d’atteindre le deuxième musée.

Vue sur le forum

Dans la cour, Marforio, une divinité fluviale, contemple paisiblement l’eau de sa fontaine.

La fontaine de Marforio

Et donc, dans le Palazzo nuovo, notons:

-La mosaïque des Colombes, si fine qu’on dirait une peinture

La mosaïque des colombes

-La Vénus du Capitole

La Vénus du Capitole

-Les statues de centaures en bronze

Le Centaure joyeux

-La salle des Philosophes

La salle des Philosophes

-Le Faune de marbre rouge

Le Faune de marbre rouge

-et le merveilleux Galate mourant, si émouvant.

Le Galate mourant

Après cette journée bien occupée, repos bien mérité…

À suivre : Le Panthéon et la place Navone