Sawai Jai Singh II, un maharajah surdoué

Le clan Rajput des Kachhwaha avait depuis longtemps fait alliance avec les Moghols.

Lorsqu’en 1699 le maharajah Bishan Singh mourut, son fils lui succéda. Mais le petit Jai Singh II n’avait que 11 ans.

On raconte que malgré son jeune âge, il fut chargé de porter le tribut de son royaume au Grand Moghol Aurangzeb, qui a laissé dans l’histoire l’image d’un empereur tyrannique et impitoyable. Celui-ci pour l’éprouver lui attrapa les mains et lui demanda à quoi lui servait son épée maintenant que ses mains étaient liées. Sans peur, l’enfant lui répondit : “Lorsque le mari prend les mains de sa femme pendant la cérémonie du mariage, il lui promet de prendre soin d’elle toute sa vie. À présent que l’empereur a pris mes mains, qu’aurais-je donc à craindre ?” Aurangzeb, admiratif de cette incroyable présence d’esprit pour un enfant si jeune, lui conféra le titre héréditaire de Sawai (c’est-à-dire d’une valeur une fois et un quart plus grande) en reconnaissance de sa supériorité intellectuelle. Et il lui promit son soutien à vie.

Sawai Jai Singh II devint son conseiller pour les affaires administratives et diplomatiques. À la mort d’Aurangzeb, il s’unit avec les autres clans Rajputs pour se libérer de la tutelle des Moghols. Les affrontements se conclurent par une paix signée en 1710.

Sawai Jai Singh II décida alors de quitter sa capitale d’Amber devenue trop petite et menacée de pénurie d’eau. Et il fit construire Jaipur selon un plan d’urbanisme conçu par lui : un plan en damier recommandé par un ancien traité hindou d’architecture. En six ans, il transforma cette région inculte en une puissante cité fortifiée, source de prospérité.

Ce brillant homme d’État croyait en la science et la technologie. Passionné d’astronomie, il rencontra de nombreux savants de son époque, et comme il n’était pas satisfait par les résultats obtenus avec les instruments à sa disposition, il fit construire le Jantar Mantar, un observatoire géant à ciel ouvert. La vingtaine d’instruments de son observatoire lui permettaient d’observer la position des étoiles, des planètes et de mesurer le temps avec une incroyable précision.

Le maharajah Sawai Jai Singh II

Grand stratège, brillant homme d’État, scientifique érudit, astronome réputé,

Sawai Jai Singh II apporta à son royaume la paix et la prospérité.

Il est resté dans les mémoires comme un très grand maharajah.

Retour à : Voyage au pays des maharajahs

À suivre : Le fort d’Amber et le City Palace de Jaipur