Cancun, la fin du voyage

Notre voyage se termine à Cancun.

Arrivée à Cancun

Arrivée à Cancun

Ce mot signifie “nid de serpents“, probablement à cause de l’aspect sauvage qu’elle offrait autrefois.

Une île autrefois sauvage

Une île autrefois sauvage

En effet, jusque dans les années 1970, l’île était presque inhabitée. Mais lorsque le gouvernement mexicain a décidé de développer l’économie en misant sur le tourisme, l’endroit a été choisi. Et le succès a été fulgurant. Actuellement, la ville compte plusieurs centaines de milliers d’habitants et son climat, ses belles plages de sable blanc et ses palmiers attirent plus de deux millions de visiteurs chaque année.

La mer et les palmiers

La mer et les palmiers

La traversée de Cancun nous dévoile une ville moderne, bien éloignée des sites que nous avons pu visiter durant notre séjour. Et la zone hôtelière est une succession de complexes hôteliers, de centres commerciaux et d’immeubles. Ici, on vient pour le soleil, la mer, les sports nautiques et les soirées en boîtes de nuit.

Nous sommes descendus à l’Oasis Palm.

L'Oasis Palm

L’Oasis Palm

L’accueil nous a surpris : enfermés dans une petite pièce, nous avons été dûment chapitrés et munis d’un bracelet pour pouvoir bénéficier du “Tout inclus”. Mais une fois ces formalités désagréables achevées, nous avons pu admirer depuis la chambre la vue magnifique d’une mer de rêve et profiter de toutes les installations mises à la disposition des clients, restaurants compris.

Une vue magnifique

Une vue magnifique

Dès le lendemain, le temps était venu de reprendre l’avion pour regagner la France, via Mexico.

À l'aéroport

À l’aéroport

Embarquement immédiat

Embarquement immédiat

Les meilleures choses ont forcément une fin !…

revoir